Impact des mémoires cellulaires dans nos vies (1/2)

Cet article n’est que le fruit de mes observations et expériences.

Nos comportements prennent leurs racines dans les premières années de notre vie. Ils vont évoluer tout au long de notre enfance et adolescence, influencés et forgés par les expériences que nous vivons et les divers apprentissages que nous faisons.

En effet, nos expériences et nos apprentissages vont générer en nous des croyances et des émotions qui vont s’inscrire dans les cellules de notre corps. C’est ce qu’on appelle les mémoires cellulaires. Ces mémoires cellulaires sont autant de programmes qui vont déterminer nos pensées, nos façons d’agir et de réagir ; ils vont façonner nos comportements. A l’âge adulte, la grande majorité de nos paramètres de fonctionnements sont déjà en place. Très souvent, nous les reproduisons indéfiniment sans vraiment en avoir conscience car c’est « ce que nous sommes » ; c’est la façon dont nous nous sommes construits.

Lorsque nous vivons des expériences difficiles ou quand nous subissons divers traumatismes, nous aurons tendance à refouler les émotions négatives générées et ces dernières vont donc aller constituer des mémoires cellulaires qui vont créer des blocages énergétiques et ainsi limiter la circulation d’énergie dans notre corps. Parfois ces mémoires cellulaires peuvent provoquer un mal-être voire des douleurs et même des maladies. De plus, comme indiqué dans le paragraphe précédent, nos comportements et plus largement, nos schémas de fonctionnement induits par ces mémoires-là, peuvent nous amener indéfiniment des expériences de vies difficiles voire négatives.

Un autre aspect à prendre en compte est la notion de vibrations. Une vibration est l’énergie que l’on dégage. Elle est déterminée par nos programmes internes inconscients. Une vibration peut être positive ou négative, voire neutre. Donc si les paramètres de fonctionnements que nous avons mis en place sont négatifs (on est malheureux, on se plaint, on est anxieux, on se sent victime, etc) nous allons émettre des vibrations basses et ce, même si nous pouvons être dans un état d’esprit positif à un instant T. Si au contraire nous sommes d’un naturel joyeux, heureux et consort, nous allons émettre des vibrations hautes. Il faut noter que ce sont les vibrations qui déterminent le type de situations que nous allons attirer à nous (loi d’attraction).

Donc le type de vibrations que nous allons émettre et qui sera capté par les autres (ceci est en grande partie inconscient), va dépendre de la nature de nos paramètres de fonctionnements qui eux-mêmes sont influencées pas nos mémoires cellulaires.

Par exemple une personne qui n’a pas été valorisée ; qui n’a pas reçu suffisamment d’amour ou qui a été dénigrée et rabaissée durant son enfance, va ressentir des émotions négatives telles que la tristesse, la colère, la peur, l’anxiété ou autre. De plus elle risque fort de développer un manque de confiance et d’estime de soi, entre autres, et cela aura des répercussions dans sa vie d’adulte, ses comportements et ses relations avec les autres. Toute son expérience de vie peut ainsi être affectée négativement. Cette personne risque de se replier sur elle-même, de se sentir inférieure et aux autres et de souffrir de solitude. Les vibrations qui vont émaner de cette personne ne seront pas hautes, par conséquent elle ne fera qu’attirer à elle, des situations ayant des vibrations alignées aux siennes. Donc des situations pas très glorieuses. Et ces situations vont générer de nouvelles émotions négatives, qui vont résonner avec les émotions anciennes enfouies dans ses cellules. De ce fait, la personne sera quasi en permanence dans un ressenti d’émotions négatives. Un cercle vicieux…

Très souvent les soins énergétiques attirent les personnes qui souhaitent changer leurs programmes internes dans le but d’améliorer leur expérience de vie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s