Impact des mémoires cellulaires dans nos vies (2/2)

Cet article n’est que le fruit de mes observations et expériences.

Dans la première partie, j’ai écrit que le type de vibrations que nous allons émettre et qui sera capté par les autres (ceci est en grande partie inconscient), va dépendre de la nature de nos paramètres de fonctionnements qui eux-mêmes sont influencées pas nos mémoires cellulaires.

Pour arriver à monter en vibration et rester le plus souvent possible dans les vibrations hautes, la première étape consiste à faire un travail de libération des mémoires cellulaires.

Après un soin énergétique, il peut arriver que l’on expérimente ce qu’on appelle « crise de guérison ». Il s’agit de sensations désagréables qui peuvent survenir dans notre corps. Ce phénomène n’est pas systématique et lorsqu’il se produit, il peut varier d’une personne à l’autre. Cette « crise de guérison » peut prendre la forme de vomissements, de maux de tête, de fièvre ou autres.

Mon expérience me pousse à croire que la « crise de guérison » peut aller au-delà de simples manifestations physiques. J’ai le sentiment que le fait de recevoir un soin énergétique peut déclencher la survenance dans notre vie, de situations particulières souvent difficiles, en lien avec l’émotion ou la mémoire cellulaire à dégager. Il se pourrait que la vie nous envoie une ou des situations difficiles, qui ont pour but d’entraîner des prises de conscience et des mises au point de nos comportements « défaillants », tout cela en rapport avec le nettoyage cellulaire effectué ; ce afin de mettre en place un nouveau programme approprié, qui répond au nettoyage à faire. Ainsi, si nous réagissons de façon juste, l’ancien programme sera effacé pour laisser place à une nouvelle réalité (comportement, façon de penser, de réagir, etc).

Le gros problème qui se pose ici est qu’on n’a pas conscience de ce fait alors on va se retrouver démuni face à une situation difficile qui provoquera une nouvelle fois des émotions difficiles et qui fera le plus souvent, remonter des souvenirs douloureux. Et la réaction qu’on va avoir sera fidèle à nos réactions habituelles. C’est là où le bât blesse… Le soin énergétique a pour but de libérer les mémoires cellulaires mais il se peut que l’on doive agir en plus du soin, pour transformer l’ancien « programme » et ainsi mettre en place un nouveau comportement. Mais si on ne le sait pas et qu’on continue d’agir comme avant ?

C’est pour cela que je recommande d’être à l’écoute et de rester vigilent face aux choses qui se passent en nous et autour de nous, après une séance. Le but étant d’analyser chaque chose afin d’apporter la réponse adéquate. Consulter l’article sur les schémas répétitifs.

« Le bonheur est un voyage et pas une destination. » Construire son bonheur est un travail de tous les instants. Ça ne se fait pas d’un coup de baguette magique. Il faut travailler, agir pour son bonheur en permanence.

Si on reprend l’exemple de la personne citée en partie 1, on peut supposer que cette personne est un enfant non désiré. Donc déjà au moment de la grossesse, cette personne a commencé à ressentir un sentiment de rejet qui ne va faire que grandir avec les années, devant la récurrence d’expériences malheureuses. Le programme qu’elle va mettre en place enfant, sera probablement de rester dans son coin, pour ne pas faire de vagues et ne pas décevoir ses parents. Cette personne va se comporter de cette façon même à l’âge adulte car elle s’est construite ainsi, avec la croyance qu’elle ne devait déranger personne pour ne pas s’attirer les foudres des autres ; pour ne pas être rejetée. Elle va probablement avoir tendance à accepter beaucoup de choses des autres, pour être acceptée d’eux, au mépris de ses propres besoins. Cette personne va certainement attirer d’autres personnes qui auront tendance à profiter de sa « gentillesse », sans forcément rien donner en échange. Dans ce cas, on sera face à une relation déséquilibrée et cela peut être négativement ressenti et donc générer des émotions négatives telles que la déception ou un quelconque manque. La personne en aura peut-être marre un jour de ne vivre que des relations déséquilibrées alors elle va exprimer l’envie de vivre une vraie relation de partage pour expérimenter le bonheur, de la joie et trouver l’épanouissement. Son chemin de vie va probablement la mener vers des soins énergétiques. Le fait d’être dans une démarche d’amélioration de ses expériences de vie, va lui redonner de l’espoir. Si une énième relation déséquilibrée se présente à elle, il se pourrait qu’elle réagisse différemment et qu’elle ne rentre pas ou ne s’éternise pas dans une telle relation. Cela constituera un pas de plus sur le chemin vers son bonheur. A mesure qu’elle va avancer, la personne va émettre de plus en plus de souhaits. Plutôt que de se complaire dans les difficultés, elle va faire des expérimentations, elle va tenter des choses qui vont se présenter à elle et qui seront autant de chances et de possibilités d’améliorer sa vie. Etc.

Ceci n’est qu’un exemple grossier de ce qui pourrait survenir quand on décide de se mettre sur le chemin de son bonheur et les soins énergétiques ne sont qu’un outil parmi tant d’autres. Les possibilités et les cas de figure sont multiples. Lire l’article sur le développement personnel.     

Le fait est que si les situations difficiles ne sont pas comprises comme étant des occasions de « nettoyer » et si par conséquent les comportements ne sont pas corrigés ; si nous nous obstinons à réagir toujours de la même façon sans voir au-delà et tirer l’enseignement adéquat, les situations difficiles se représenteront encore et encore jusqu’à ce qu’on comprenne ce qu’il faut faire. Et à ce moment-là, la vie peut frapper très très fort pour nous faire réagir de façon appropriée. Cela peut prendre des années voire des vies…

Plus le temps passe, plus je me rends compte que les soins énergétiques peuvent avoir un impact profond sur notre personnalité, à condition de comprendre les changements qu’ils induisent et d’agir dans le sens de ces changements. Notre personnalité peut s’en trouver bouleversée. Bon on se rassure, ça ne se fait pas brutalement. Heureusement d’ailleurs car on risquerait de perdre la tête. C’est la raison pour laquelle il faut prendre garde à ne pas faire une overdose de soins énergétiques. En effets, le fait de libérer les mémoires cellulaires peut modifier nos paramètres de fonctionnement et si ces modifications sont trop brutales ou trop nombreuses, nous risquons de perdre le nord et de ne plus nous reconnaître. Par conséquent, les libérations des mémoires devraient se faire de façon progressive.

En conclusions, il ne faut pas se reposer sur les seuls soins énergétiques. Ils ne vont pas changer notre vie en un claquement de doigts. Nous devons aussi agir pour transformer nos comportements. Pour cela, il faut avoir conscience des actions à entreprendre. Une première piste consiste à analyser les schémas répétitifs de notre vie. Les situations douloureuses ne se répètent pas pour rien. Si on cherche la raison d’être de ces situations et qu’on analyse nos comportements et nos réactions devant ces situations, on est sur la bonne voie.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s